20200922_CultureChanvre_Ramassage_23

Round-ballez, c’est pesé !

Après 5 ans de pause, Philippe Lambert a planté du chanvre pour la production d’isolant Eco-Pertica. Septembre se termine avec l’activité de récolte. Un petit retour sur les travaux des champs.

Eco-Pertica transformait les stocks de paille de 2015

Les sociétaires-producteurs d’Eco-Pertica ont cultivé 25 ha de chanvre 3 années de suite (2013-2014-2015). Les stocks conséquents ainsi constitués ont permis de transformer la paille en isolant durant 5 ans sans cultiver. L’année 2020 a vu ces stocks réduire drastiquement et s’épuiser. C’est pourquoi, cela nous a amené à programmer une nouvelle saison de culture de chanvre. Philippe Lambert a donc semé 20 ha des variétés Santhica 70 et Futura 75 bien adaptées à la production de paille et de fibre.

Une année difficile pour une grande partie des cultures de plein champ

L’abondance d’eau en hiver et la sécheresse de cet été n’ont pas facilité la culture. De fait, les rendements des céréales dans la région sont réduits de moitié ou des 2/3 par rapport au rendement moyen habituel. Le chanvre n’est pas une céréales mais n’a pas été épargné par les phénomènes climatiques. Les pieds dépassent rarement les 3 mètres et montent plutôt à 2 mètres. Finalement, le rendement moyen à l’hectare sur les 20 ha cultivés cette année est de 50 kg de graine (800 kg habituellement) et 3,4 tonnes de paille (6-7 tonnes habituellement).

Septembre récolte le chanvre

Les travaux ont démarré le 9 septembre par la récolte de la graine. Le fauchage de la paille a suivi dans la foulée ou quelques jours plus tard pour certaines parcelles. La paille a séché au soleil pendant une semaine puis a été mise en ballots de 200 kg pour être rassemblée et stockée à la ferme. Au 22 septembre, tout était terminé. 350 ballots pour 70 tonnes de pailles constituent donc la réserve de matière première qui finira dans vos murs et rampants. Au rythme de transformation actuelle, ces stocks suffiront à peine pour produire une année d’isolant Eco-Pertica.

Un peu de technique pour les passionnés

Le matériel utilisé pour la récolte de la graine est une batteuse Claas Lexion 440. Cette machine est montée avec une barre de coupe utilisée pour le blé mais ayant profité d’une petite optimisation. En effet, l’entrée du convoyeur (jonction entre la barre de coupe installée à l’avant de la machine et les batteurs au dessus des roues avant) a été réduite d’une vingtaine de centimètre de large pour éviter les enroulements de la fibre. Par ailleurs, les dents qui coupent les têtes de chanvre, à 1,80 du sol, doivent être très bien affutées pour contrer le balancement de la plante au moment où la barre de coupe arrive à son niveau.

Le fauchage est réalisée avec une moissonneuse-batteuse John Deere ancienne. Elle est équipée d’une faucheuse à section pour la luzerne, munie de rabatteurs solides pour pouvoir avaler les tiges de chanvre sans crainte de casse.

 

 

 

 

Catégories : Actualité / Chanvre / Eco-Pertica