Collecte des bouchons

Les collèges s’emballent

Eco-Pertica recherche des partenaires dans l’Orne, la Manche et le Calvados capable de stocker 1 ou 2 m3 de bouchons liège, facilement accessible par un véhicule. Nous recherchons également des relais locaux pour diffuser l’opération.

Pour sa collecte de bouchons de liège, démarrée en 2015 et actuellement cantonnée au Perche, la SCIC Eco-Pertica a l’opportunité de travailler avec les collèges de Basse Normandie. Par soucis d’efficacité et de cohérence de la démarche, le projet nécessite d’organiser des points de collecte secondaire pour rassembler les dépôts alentours.

Focus sur le projet et son évolution…

À la suite d’une initiative réussi d’un sociétaire de la SCIC, Eco-Pertica a mis en place une collecte de bouchons de liège pour en faire de l’isolant.
N’ayant pas eu de gros moyens pour prospecter, l’opération est prise en charge par un salarié d’Eco-Pertica, en plus de son activité quotidienne, épaulé par quelques bénévoles et sociétaires. L’opération s’agrandit à une allure modérée, au gré des rencontres, le nombre de collecteurs et de points de collecte augmente petit à petit.

Et pour quoi faire ?

Pour l’instant, la SCIC entrepose les bouchons en attendant d’avoir un stock suffisant pour pouvoir envisager un premier chantier d’application.
L’objectif est d’utiliser cet isolant dans le cadre du dispositif Eco’Rehab* ou bien pour l’isolation d’équipements publics de petites communes rurales (salle des fêtes). Le liège étant un matériaux précieux et le gisement de collecte limité, nous réservons ce matériaux dans des situations précises dont ses propriétés spécifiques sont indispensables : très bon isolant thermique, imputrescible (isolation de bas de murs en extérieurs par exemple).
*Le dispositif Eco’Réhab, mis en place par le Pays Perche Ornais, vise à lutter contre la précarité énergétique auprès des propriétaires à très faibles revenus qui souhaiteraient entamer des travaux de rénovation thermique accompagnés par nos soins (Autoréhabilitation accompagnée).

« Collièges normands » dans le projet !

Nous avons été contacté, il y a quelques semaines, par un professeur de collège qui souhaitait s’inscrire dans la démarche. Motivé, il a proposé au rectorat de généraliser l’opération dans tous les collèges volontaires de l’Orne, Calvados, Manche.
Une communication sera diffusée dans la lettre d’actualité, les établissements intéressés, pour lesquels un professeur-référent se fait connaitre, mettront en place des conteneurs et inciteront les élèves à les remplir.

Cette opportunité nous encourage à passer à la vitesse supérieur !

Organiser la collecte à une plus grande échelle

Pour que cette opération soit efficace en terme d’organisation, de « rentabilité » et d’économie de transport, Ecopertica ne peut pas se charger de sillonner la Basse Normandie pour récupérer ça et là un sac de bouchon.
Nous avons donc convenu de mettre en place des sites de collecte secondaire auprès desquels les référents de chaque collège ou d’autres points de collecte primaire pourraient déposer leurs sacs à l’occasion d’un déplacement. Eco-Pertica se chargerait alors de collecter ces sites secondaires.
Nous devons donc identifier 3 ou 4 sites par département, capable de stocker 1 ou 2 big bag (1-2 m3), facilement accessible avec un véhicule pour la récupération.

Concrètement, autour de Mamers, l’Aigle, Alençon, Carrouges, Argentan, Flers, Vire, Avranches, Caen, Lisieux, Bayeux, Saint-Lô, Carentan, Valognes.
Nous faisons donc appel aux différents réseaux que nous côtoyons plus ou moins directement pour les solliciter sur ce projet, connaitre leur éventuel intérêt à adhérer à la démarche, à devenir point de collecte primaire, voir même site de collecte secondaire, ou tout simplement diffuser l’information.

Merci pour votre attention et pour toute réponse que vous pourrez apporter à ce projet.

Catégories : Actualité / Eco-Pertica / ESS