Visite d’une maison en terre-crue

Visite d’une construction en terre crue

07

La construction en terre crue attire du monde ! 19 personnes se sont retrouvées le samedi 16 avril pour la visite de la maison de Colette Héron, sur le thème de la construction en terre crue. Cette visite a été l’occasion de découvrir de nombreuses techniques anciennes et contemporaines : enduits terre, des enduits terre-paille, de la terre allégée terre-chanvre, un mur porteur en bauge et un sol en terre crue. La terre utilisée pour le mur en bauge provient probablement d’une ancienne mare située à proximité de la maison. Une nouvelle mare a été creusée récemment, ce qui a permis de récupérer de l’argile « gonflante ». Cette terre n’a pas été utilisée pour le sol en terre crue, où une terre moins cohésive a été préférée. Par contre, elle a été utilisée pour d’autres travaux (par exemple en terre allégée pour isoler thermiquement). La maison présente également un plancher en torchis et des murs en pierre probablement maçonnés à la terre crue.

La visite était guidée par Chantal Pontvianne, ethnologue et ancienne responsable de Maisons Paysannes de l’Orne, en présence de plusieurs artisans, ainsi que de membres d’Eco-Pertica développant des projets de recherche sur la construction en terre crue. Cela a permis de parler de la terre crue depuis sa récupération (au fond du jardin, auprès d’une filière locale telle que celle développée par Eco-Pertica…) jusqu’aux performances thermiques, acoustiques, hygrothermiques… Nous avons également échangé sur les techniques constructives associées à la terre crue et sur les méthodes de réalisation de chantier (chantiers participatifs, accompagnement par l’artisan…).

Compte tenu du succès de cette matinée, nous avons envie de poursuivre par la visite d’un autre site présentant de la terre crue… probablement à l’automne prochain.

Catégories : Actualité / Eco-Pertica / Terre crue