Logo_Magbat

Offre de stage Programme Magbat – Eco-Pertica

Le rayonnement électromagnétique dans les bâtiments.

De nombreuses personnes se posent des questions sur la nocivité des rayonnements électromagnétiques sur la santé humaine, rayonnements auxquels nous sommes de plus en plus soumis au quotidien (wifi, systèmes sans fil…).
L’absence de consensus scientifique et le manque de retours d’expériences ne permettent pas aux citoyens de se faire un avis éclairé sur cette question, ce qui ne revient pas à dire que les risques sont avérés. Certains écomatériaux utilisés dans le domaine de la construction écologique pourrait présenter un intérêt pour atténuer les champs électromagnétiques, c’est ce que nous vous proposons d’étudier grâce au projet Magbat.

Magbat, ou comprendre le comportement des champs électromagnétiques dans les éco-matériaux

Ce projet est construit dans un processus de recherche participative, regroupant une association d’éco-construction (l’ARPE),
une SCIC a gestion désintéressée (Eco-Pertica), une fédération de chanvriers (Chanvriers en Circuits Courts) et un laboratoire universitaire (l’Institut de Microélectronique, Électromagnétisme et Photonique (IMEP-LAHC) de Grenoble).

Il s’agit d’une démarche d’intérêt général associant des chercheurs académiques et d’autres citoyens concernés par la recherche visée. Ils collaborent aux
différents stades du projet, de la définition de la problématique à la diffusion des résultats. Cela permet la coconstruction de nouveaux savoirs, en associant des connaissances empiriques de terrain et des expertises scientifiques, pour produire des résultats utiles et intégrant toutes les facettes de la problématique traitée. L’étude se veut pragmatique, l’objectif n’est pas de promouvoir l’éco-construction, mais d’évaluer l’intérêt ou non des écomatériaux
vis-à-vis de l’atténuation des champs éléctromagnétiques, et de les positionner face aux matériaux conventionnels. La démarche scientifique associe des mesures expérimentales et un travail de modélisation pour s’assurer de la bonne compréhension physique des phénomènes observés.

Nous cherchons un stagiaire

Les objectifs de ce travail sont : de quantifier l’atténuation radiofréquence de différents matériaux utilisés dans le génie civil, puis d’identifier les mécanismes physiques responsables de l’atténuation radiofréquence. Les moyens techniques mis à disposition seront un analyseur de réseau et des outils de modélisation.

Le profil du candidat : Bac+5 en électronique ou physique appliquée.
Ce stage peut déboucher sur un travail de thèse (demande de financement en cours).
Offre de stage complète.

Catégories : Actualité / Eco-Pertica