Retour sur l’atelier logiciels libres à Bretoncelles

Mois ESS en Basse-Normandie
Mois ESS en Basse-Normandie

Quinze personnes se sont retrouvées le samedi 28 novembre, à Bretoncelles, pour un atelier organisé par Eco-Pertica et l’Espace Public Numérique (EPN) de Bretoncelles sur les liens entre les logiciels libres et l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), dans le cadre du mois de l’ESS en Basse-Normandie. Le soutien de la Mairie de Bretoncelles a permis d’inviter François Poulain, chercheur et membre de l’APRIL, l’Association de Promotion des Logiciels Libres.

L’atelier avait pour but de montrer que l’éco-construction et l’éco-vivre partagent des valeurs communes avec les logiciels libres. L’éco-construction dont Eco-Pertica fait la promotion parle de réappropriation des savoir-faire, de « façonner l’outil pour ne pas qu’il nous façonne ». Hors, l’ordinateur est lui aussi un outil, utilisé par tous, entre autres les éco-constructeurs, mais il est parfois plus subi que maîtrisé…

Conférence de François Poulain de l'APRIL
Conférence de François Poulain de l’APRIL

Selon François Poullain « passer des logiciels propriétaires au libre, c’est comme passer de l’agriculture conventionnelle au bio, cela ne se fait pas tout seul, il faut que la personne ait envie de s’autonomiser ». L’enjeu « n’est pas de passer d’un coup au tout libre, mais de se réapproprier les outils progressivement ». Enfin, François a abordé les modèles économiques liés au libre, qui peuvent être liés à l’économie sociale et solidaire : « La question est de savoir si l’on rémunère le capital ou si l’on rémunère le travail. Je préfère la deuxième solution : si j’ai développé un logiciel en étant rémunéré pour ce travail, mon service a été payé, alors je peux ensuite le diffuser librement pour que les autres puissent en profiter ». François monte actuellement un projet « AMIE » dont l’objectif est d’accompagner plusieurs structures de l’ESS à la fois.

L’après-midi a été consacrée a une découverte des logiciels libres sur ordinateur. Plusieurs personnes sont reparties avec Linux installé sur leur ordinateur. Pour passer au libre, on peut aller sur le site web de l’APRIL ou se rapprocher des EPN de Berd’huis, Bretoncelles, Bellême…