Comment construire demain?

Nous pensons que les problématiques posées par la nécessaire transition énergétique sont plus larges que ces deux seuls aspects « thermique » et « économique ». Notre objectif et d’atteindre des solutions de construction ou de rénovation offrant non seulement de hauts niveaux de confort thermique pour des coûts maîtrisés, mais aussi optimales dans le compromis entre ces différents aspects :

  • s’appuyer sur les principes d’architecture bioclimatique pour concevoir des bâtiments performants et confortables en hiver comme en été,
  • favoriser l’emploi de matériaux sains et naturels, si possibles locaux et distribués en circuits courts, et le moins transformés possible, pour préserver leur faible coût en énergie grise et leur faible empreinte carbone lors de leur fabrication, fonctionnement et fin de vie,
  • favoriser les matériaux réemployables en fin de vie, ou recyclables facilement (compostables…), et le réemploi des matériaux existants,
  • s’assurer que le bâti soit résilient et durable, et pas seulement performant,
  • intégrer le bâti dans le paysage et respecter les principes constructifs du territoire en s’appuyant sur les artisans locaux,
  • poursuivre une démarche d’urbanisme durable favorisant l’intégration du bâti dans l’existant, la cohésion sociale, la cohérence avec le développement économique local et la lutte contre l’étalement urbain,
  • privilégier les techniques constructives et les matériaux qui permettent le développement d’emplois localement, ainsi que les savoir-faire d’artisans, plutôt que le développement d’activités peu valorisantes,
  • favoriser le travail des hommes contre le travail donné aux machines – et donc associé à l’épuisement des ressources fossiles (notion d’intensité sociale, quelques explications de cette notion ici),
  • sensibiliser sur le fonctionnement du bâti et sa performance thermique pour permettre une adaptation des usages et des modes d’habiter, que ce soit par des conseils et des formations, ou l’implication des habitants dans le suivi actif voire la réalisation d’une partie des travaux, sous les conseils avisés d’experts du bâtiment (artisans, thermiciens, architectes…).
reno_600_450
S’inspirer du bon sens des anciens constructeurs tout en adaptant les modes constructifs à nos besoins contemporains de performance thermique – ici construction pans de bois et isolation en chaux-chanvre