Etat d’esprit

Eco-Pertica : un modèle engagé

scic

Depuis 2011, Eco Pertica est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), reconnue d’utilité sociale dans le département de l’Orne.

Une SCIC permet d’associer tous ceux qui veulent agir ensemble pour développer des activités économiques au service de l’intérêt collectif, sur le principe « 1 sociétaire = 1 voix ». Chacun peut devenir sociétaire de la SCIC Eco-Pertica, au sein d’un des cinq collèges en fonction de son statut : agriculteurs, professionnels, particuliers, institutionnels et salariés.

Les bénéfices réalisés chaque année par Eco-Pertica sont intégralement réinvestis dans le projet. La rémunération des salariés est identique quelque soit leur qualification. Un comité d’orientation et d’éthique composé de 15 bénévoles se réunit plusieurs fois par an dans le but de s’assurer que les orientations des projets portés sont bien en accord avec l’intérêt collectif.

ESSContre la compétition de tous contre tous, nous plaidons pour une logique de coopération et de mutualisation à tout niveaux (économique, savoirs, savoir-faire…). Ainsi, nous n’avons pas la volonté de nous étendre géographiquement, mais participons à des actions nationales (réseaux professionnels, recherche et développement…) pour promouvoir la construction écologique en général, y compris sur d’autres territoires. Eco-Pertica est reconnu Pôle Territorial de Coopération économique par le Labo de l’Economie Sociale et Solidaire.

Plus d’informations sur la coopérative et son fonctionnement.

Eco-Pertica : une certaine vision de l’éco-construction

Nous sommes convaincus que la question de la transition écologique du secteur du bâtiment ne se réduit pas à un compromis entre des problématiques thermiques et économiques mais embrasse d’autres aspects.

Les solutions constructives que nous proposons permettent non seulement d’atteindre de très bons niveaux de performance et de confort en toutes saisons mais elles visent aussi, notamment, à réduire le coût écologique de l’acte de construction, à favoriser l’utilisation de matériaux sains, à mettre en avant les savoir-faire d’artisans plutôt que le développement d’activités peu valorisantes.

Plus d’informations sur notre vision de l’écoconstruction.