Archives pour la catégorie Actualités

On parle d’Eco-Pertica dans la presse et… à la télé !

C’est un été Normand sous le signe des éco-matériaux locaux, avec :

  • un reportage sur un chantier de projection de terre-chanvre, lors du journal télévisé régional sur France 3 du 10 juillet (revoir la vidéo ici).
  • un bel article dans le magazine l’Echappée Perche du mois de Juillet-Août, intitulé « L’éco-construction : de terre, de chanvre et d’eau » que vous pourrez trouver dans les kiosques. Cet article parle de la coopérative Eco-Pertica, et des nos différentes activités, notamment autour de la terre crue et de la projection de terre-chanvre.
  • un article sur le développement de la filière terre crue dans l’Echo-Républicain, accessible ici. Les travaux avancent, une dalle béton a été coulée pour faciliter la manutention. Les travaux continueront cette automne, mais nous fournissons déjà de la terre crue pour des chantiers locaux.
Réunion de recherche participative sur le chanvre, à Nocé, en juin 2017
Réunion de recherche participative sur le chanvre, à Nocé, en juin 2017
Il est parfois fait référence « à la recherche », « au progrès », « à l’innovation » dans ce reportage ou ces articles. Ajoutons que nos développements associent le savoir-faire d’experts de terrain, tel que des artisans et des agriculteurs, des experts scientifiques et des non-experts. Il s’agit bien de « recherche », mais une recherche participative pour explorer ou développer des solutions constructives écologiques performantes, réalistes et applicables sur le terrain, avec des matériaux locaux non standardisés. Nous ne visons pas la « rupture technologique » ni à devenir une startup 2.0. Notre démarche s’appuie sur le bon sens des anciens constructeurs tout en intégrant nos besoins actuels de confort et de performance.

Café de l’Eco’Rehab à Bellême

Evt_170321_CafeEcoRehab_Belleme_bdLes Cafés de l’Éco’Réhab ont posé leur paperboard mardi 21 mars à Bellême, au bar des Promenades.

5 personnes sont venues assister à cette session. Les demandes concernaient globalement des projets de rénovation de maisons de bourg, cas de figure assez peu représenté lors des précédentes éditions des Cafés de l’Éco’Réhab. Plus précisément, les questions ont porté sur l’isolation thermique par l’extérieur sur des murs en brique, l’isolation des combles perdus, les problématiques de salpêtre et de remontée d’humidité.

Les hôtes des lieux ont assisté assidument à la présentation avec, comme sujet, la rénovation du bar ainsi que de leur maison d’habitation. Une bonne raison pour accueillir une édition des Cafés de l’Éco’Réhab !

 

Atelier d’initiation à l’isolation en laine de chanvre

La maison témoin d’Eco-Pertica a servi de support à un atelier d’initiation à l’isolation en laine de chanvre le 11 mars 2017. L’objectif était d’offrir aux personnes intéressées une occasion d’apprendre la technique par la pratique tout en permettant l’avancement du chantier des bureaux d’Eco-Pertica et à terme du futur éco-centre.

11 participants sont venus y assister. La matinée a été consacrée à un exposé sur les grands principes de l’isolation. Après le repas partagé, les participants sont passés à la pratique en se testant au soufflage de la laine de chanvre en sous-toiture. La pose du pare-pluie et l’ossature avaient été anticipées pour pouvoir aborder le soufflage avec les participants et obtenir le résultat final à la fin de la journée.

100 kg de laine de chanvre ont été soufflés, représentant 1/4 du volume à remplir. Eco-Pertica organisera sans doute un second atelier participatif pour remplir le reste des rampants et le faux-plafond.

Cette journée de pratique a fait suite à une soirée d’information sur le chanvre le jeudi précédent au cours de laquelle ont été abordés l’histoire de la plante, sa culture, ses différents débouchés et plus particulièrement ses utilisation en eco-contruction.

Soufflage de laine de chanvre sur un chantier public participatif !

La commune de Bretoncelles a fait réaliser des travaux de rénovation dans la mairie en 2016 – 2017.

L’ensemble du chantier a été réalisé par des entreprises locales sélectionnées par la mairie. L’isolation thermique des combles a été réalisée avec de la laine de chanvre, par les employés communaux, en chantier participatif. Eco-Pertica a assuré un accompagnement technique pour transmettre les savoir-faire nécessaires et garantir la qualité de mise en œuvre. La laine de chanvre en vrac a été décompactée à la souffleuse, puis déposée à une masse volumique de 30 kg/m3 sur 30 cm d’épaisseur.

Chantier public + matériaux très locaux + chantier participatif

On ne voit pas ça tous les jours…

Saluons la volonté des élus et du maire de Bretoncelles d’opter pour une isolation thermique avec des matériaux locaux très peu transformés pour un chantier public. Cela permet d’atteindre un bilan environnemental exemplaire tout en créant de l’emploi sur le territoire en travaillant avec les acteurs locaux?

Un exemple qui en appelle d’autres.

Cela montre qu’il est possible de rénover des bâtiments publics Percherons avec des matériaux locaux.

Une vidéo du chantier :

La souffleuse de laine de chanvre est disponible à la location, pour les particuliers et professionnels. Nous pouvons également vous accompagner sur chantier, ou vous recommander des artisans compétents. Plus d’infos? N’hésitez pas à nous contacter.

Devenez ambassadeur de Liège dans le Perche

Non, Eco-Pertica ne se lance pas dans une nouvelle activité de diplomatie chez nos amis belges.
Un peu plus de deux années après avoir repris l’initiative d’un de nos sociétaires, nous stockons les bouchons de liège qui nous arrivent tranquillement.

Persuadé de l’intérêt écologique, thermique et social de cette démarche, nous souhaitons amplifier le processus. Mais pour cela, nous devons nous appuyer sur des relais ultra locaux car les volumes de bouchons générés ne sont pas suffisants pour mettre en place des tournées de collecte spécifiques.

Nous cherchons donc des personnes sensibles à la démarche, qui seraient prêtes à collecter localement, à l’intérieur de leur secteur de déplacements quotidiens. Nous prendrions alors la relève en groupant ces différents relais sur une tournée de ramassage puis de stockage dans nos locaux.

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous le faire savoir : contact@ecopertica.com

Dr Watt diagnostique votre consommation électrique

Evt_170522_DrWatt
La plaquette de présentation de cette formation
Après la réussite de la soirée Tuperwatt, Enercoop revient dans le Perche à l’invite d’Eco-Pertica pour organiser une session Dr Watt et activer les niches possibles de réduction de consommation.
Dr Watt vient à notre rencontre pour une première réunion d’1h30. Il expose le principe, fournit un wattmètre à chaque participant et explique son fonctionnement, il présente également l’interface du site internet qui synthétise les infos et donne la démarche d’auto-diagnostic. À la suite de cette réunion, chaque participant repart armé d’un wattmètre, prêt à chasser le gaspi chez lui 6 semaines durant.
Une seconde réunion a lieu à l’issue de ces 6 semaines pour que chacun fasse un retour et un partage d’expérience. Les résultats sont analysés collectivement et des conseils et astuces sont dispensés pour optimiser encore la facture.
La session aura lieu en mai-juin 2017 à Nocé
 1ere réunion : jeudi 11 mai 2017 – 18h-19h30
 Auto-diagnostic : du 11 mai au 22 juin
 2eme réunion : jeudi 22 juin 2017 – 18h-20h
 Coût : 39 € tout compris (2 réunions, mise à dispo du Wattmètre, accès à l’interface internet)
Si vous êtes intéressés par cette session, l’inscription se fait sur www.dr-watt.fr.
La session aura lieu à partir de 5 inscriptions.

 

 

Linky, se faire un avis

Actu170301_CompteursArriereGrandPere Actu170301_CompteursGrandPere Actu170301_CompteursPere Actu170301_CompteursFils
La longue lignée des compteurs électriques. Qui se souvient ?

Eco-Pertica prépare une soirée d’information sur le compteur linky.

Enedis le présente aux particuliers comme un équipement intelligent censé permettre un suivi en temps réel de sa consommation (via internet) donc de faire des économies… Il permettra également de faire des économies de personnels car plus besoin de se déplacer pour faire la relève des index.

 Les détracteurs lui reprochent des émissions supplémentaires d’ondes électromagnétiques dans le réseau intérieur et une atteinte à la vie privée.
En parallèle, les contrats d’assurance de responsabilité civile ne couvrent pas les risques liés à ces appareils tels « les dommages de toute nature causés par les champs et ondes électromagnétiques »
En attendant la soirée d’information, nous relayons le débat entre Gladys Larose, chef de Mission au sein du Programme Linky (Enedis) et Stéphane Lhomme, militant anti-Linky en tant que conseiller municipal de Saint-Macaire (Gironde) et par ailleurs président de l’Observatoire du nucléaire lors de l’émission CO2 mon amour du 18 février 2017.

Allumez vos radios : on parle de la projection de terre-chanvre !

Terre-chanvre projeté pour isoler thermiquement (chantier réalisé à Choue, dans le Loir-et-Cher)
Terre-chanvre projeté pour isoler thermiquement (chantier réalisé à Choue, dans le Loir-et-Cher)

Plusieurs radios parlent du terre-chanvre projeté, pour écouter les chroniques, rendez-vous :

Du terre-chanvre projeté radiophonique

Terre-chanvre
Terre-chanvre

Une autre radio parle du terre-chanvre projeté : Sweet Fm! Rendez-vous lundi prochain (27 février), toutes les demi-heures entre 6h et 10, puis à 17h, 18h et 19h. Le podcast est ici.

Rappelons également que vous pourrez entendre une chronique sur ce sujet, en plusieurs épisodes, sur France Bleu Normandie (102.6), du 13 au 17 mars, tous les jours, à 6h40 et 16h10, dans le cadre de l’émission « Sur la route ».

Chantier Plessage

Organisation à rebondissements
Après quelques péripéties d’organisation, de télescopage de planning et de craintes d’annulation pour cause de gel (le thermomètre était si bas qu’on marchait dessus…), le chantier participatif de plessage a bien eu lieu, dimanche 29 janvier au lieu du samedi. Malheureusement, l’intervenant ayant eu un empêchement, il n’a pas pu venir. C’est donc Alexandre Céalis qui a encadré la journée.
Le plessage est une technique de conception ou d’entretien des haies qui consiste à rabattre les branches à l’horizontal et les tresser autour de piquets verticaux créant ainsi une véritable barrière vivante. Cette technique a servi de moyen de défense à l’époque Gallo-romaine. Plus récemment, elle servait de clôture pour parquer les bêtes avant l’invention du fil barbelé. Elle permet également un étoffement et une homogénéisation des haies dégarnies.

Article_Evt_170129_ChantierPlessage_05_bd

Article_Evt170129_ChantierPlessage_11_bd

 Labeur salé
Une quinzaine de personnes ont assisté à la journée. Après un accueil « café-croissant », la meute de participants s’est rendu sur les lieux du crime : une parcelle de 20m de côtés, entourée de haies à plesser. Quelques explications théoriques pour comprendre l’origine du plessage et le principe de la journée, puis les outils ont été distribués pour commencer le débroussaillage. Ensuite, un premier poste plessage sur un des côtés de la parcelle a démarré avec 4 participants alors que les autres fagotaient les branchages coupés. Rapidement, un deuxième côté a été attaqué, puis un troisième. Une bonne grosse matinée de travail sans trop de piqures d’épines noires ou de doigts coupés.
L’Auberge au Petit Aunay
Alors que les plesseurs s’activaient sur la parcelle, en cuisine, le fumet du gigot commençait à embaumer. La cloche a sonné le rassemblement. La cuisine du Petit Aunay s’est transformée en cantine ouvrière. Quelques amis ont rejoint l’équipe pour le déjeuner. Au total, 25 couverts ont été servis.
Article_Evt170129_ChantierPlessage_12_bd
Objectif largement atteint
 
L’après-midi a redémarré plus difficilement après ce repas conséquent. Quelques plesseurs nous ont quitté, remplacés par d’autres. Au final, les 2/3 du linéaire (~50m) ont été travaillés. Ambiance au beau fixe. Les organisateurs ont été comblés par le travail accompli, les participants ravis de l’accueil et de l’expérience transmise. Un bon échange dans les valeurs du chantier participatif.

170129_ChantierPlessage_111_bd

170129_ChantierPlessage_16_AleX_bd