Archives pour la catégorie Autour de nous

Linky, se faire un avis

Actu170301_CompteursArriereGrandPere Actu170301_CompteursGrandPere Actu170301_CompteursPere Actu170301_CompteursFils
La longue lignée des compteurs électriques. Qui se souvient ?

Eco-Pertica prépare une soirée d’information sur le compteur linky.

Enedis le présente aux particuliers comme un équipement intelligent censé permettre un suivi en temps réel de sa consommation (via internet) donc de faire des économies… Il permettra également de faire des économies de personnels car plus besoin de se déplacer pour faire la relève des index.

 Les détracteurs lui reprochent des émissions supplémentaires d’ondes électromagnétiques dans le réseau intérieur et une atteinte à la vie privée.
En parallèle, les contrats d’assurance de responsabilité civile ne couvrent pas les risques liés à ces appareils tels « les dommages de toute nature causés par les champs et ondes électromagnétiques »
En attendant la soirée d’information, nous relayons le débat entre Gladys Larose, chef de Mission au sein du Programme Linky (Enedis) et Stéphane Lhomme, militant anti-Linky en tant que conseiller municipal de Saint-Macaire (Gironde) et par ailleurs président de l’Observatoire du nucléaire lors de l’émission CO2 mon amour du 18 février 2017.

Un court métrage sur la revitalisation des centres bourgs

Le collectif ETC a réalisé un excellent court métrage sur la revitalisation des centres-bourg.

Ce sujet questionne l’effet des politiques actuelles de croissance des centres urbains. Elles rendent les grandes métropoles de plus en plus inhospitalières (temps de transport, prix de l’immobilier…), tout en accélérant le déclin des centres-bourgs en milieu rural, qui se vident de leurs habitants et des services (cafés, épicerie, médecins).

Et cela se passe à côté de chez nous : une étude du Parc Naturel du Perche, finalisée en 2016, sur 19 communes du Perche, a recensée près de 1000 logements vacants. La « revitalisation des centres-bourgs » est par ailleurs lié au phénomène de l’étalement urbain, dont nous avions parlé dans une chronique de « c’est bon pour la planète » .

Bref, un très bon court métrage…

201612_logo_etc

« Le Collectif Etc a pour volonté de rassembler des énergies autour des questionnement de l’espace urbain. Nos projets se veulent optimistes, ouverts et sont orientés vers le public spontané de la ville. Leur particularité commune est d’agir dans l’espace public en intégrant la population locale dans leur processus créatif.(…)

Ils s’expriment au travers de la réalisation de structures construites, de mobilier urbain, de scénographies, de dispositifs légers, de l’organisation de rencontres ou de conférences, d’ateliers d’apprentissage. »

Convaincus qu’il n’y a pas de recette miracle, ils explorent sans cesse les outils pour produire la ville avec ses habitants; que ce soit par des films, des architectures, un banc géant, ou une grande fête.

Pas à pas, ils semblent prouver que la modestie de la forme est inversement proportionnelle à la puissance de leurs actions.

Soutenir Chanvre Gardois

201612_chanvregardoisL’association « Chanvre Gardois » est membre de l’association des Chanvriers en Circuits Courts, aux côtés d’Eco-Pertica notamment. Chanvre Gardois participe à un concours « Ales Audace », où la récompense de 5000 € est attribuée selon un vote du public par internet.

Si vous avez quelques minutes pour donner coup de pouce pour le développement d’une filière locale d’écomatériaux portée par des gens motivés, n’hésitez pas à voter pour eux : ici.

Le vote se clôture le 11 décembre.

Une exposition d’art contemporain avec un sol en terre crue

No201611_annonce_expo_tidetus relayons l’annonce de l’exposition :

« DÉSERT », de STÉPHANE THIDET

où trois œuvres sont à découvrir, dont l’une comprend un sol de 180 m² en terre crue réalisé avec une terre argileuse noire, mis en œuvre par Marie Meunier, une artisane du Perche spécialiste de la construction en terre crue, en collaboration avec d’autres maçons et spécialistes de ce matériau.

L’exposition est visible à l’abbaye de Maubuisson, en région parisienne, du 11 novembre 2016 au 27 août 2017.201611_annonce_expo_tidet2Par ailleurs, une exposition intitulée « Terre de Paris » est proposée au Pavillon de l’Arsenal, à Paris, jusqu’en janvier 2017.

La quinzaine des éco-matériaux

semaine-ecomatL’ARPE (Association Régionale pour la Promotion de l’Eco-construction en Basse-Normandie) organise la quinzaine des éco-matériaux du 1er au 15 octobre 2016 : le programme est ici. De nombreuses visites de chantiers sont prévues, dont celle d’une isolation en terre-chanvre projeté sur un torchis existant, réalisée par Marie Meunier, en collaboration avec Eco-Pertica (samedi 15 octobre – voir l’agenda d’Eco-Pertica).

Participez à la construction d’une éolienne Piggott en Normandie cet été

Eolienne PiggottParticipez à la construction d’une éolienne « Piggott ». Cette machine a été conçue par Hugh Piggott pour être facile à fabriquer, produire efficacement par vents faibles et moyens, résister aux vents forts. Profitez d’une semaine pour  acquérir un savoir-faire utile et accroître votre autonomie énergétique.

Ce stage est organisé par l’association P’TIWATT en partenariat avec l’association TRIPALIUM, du 16 au 19 août, à Villégats dans l’Eure (27). Cette éolienne sera construite à destination de la Gambie (Afrique de l’ouest).

La fiche descriptive du stage est disponible ici.

De la lecture pour cet été

20160701_Ecohabitar

Quelques idées de lecture pour la période de réchauffement estival !

Le CLER, réseau pour la transition énergétique, vient de sortir une « transitiothèque » : « Sans prétendre à l’exhaustivité, cette bibliographie vous présente une sélection de quelques ressources documentaires pour mieux appréhender les grands enjeux de la transition énergétique en 2016. »

Nous relayons cette liste, qui contient de nombreuses références recommandables, dont le manifeste NegaWatt, des documents sur l’urbanisme durable, la lutte contre la précarité énergétique…

Et pour ceux qui voudront réviser ou approfondir leur espagnol, un petit tour sur le site de l’excellente revue espagnol EcoHabitar (Eco-construction, Eco-architecture, permaculture, transition…) permettra de lire des articles, d’acheter leur revue, de récupérer des ouvrages en libre téléchargement…

Cop 21, Coalition Climat 21 et Alternatiba

La fin de l’année 2015 sera chaude en initiatives de lutte contre le réchauffement climatique et pour promouvoir la transition énergétique. Eco-Pertica participe à certaines de ces initiatives (nous étions à Alternatiba Chartres par exemple).

Décryptons trois événements en particulier :

  • La COP 21 : Conférence des Nations unies sur les changements climatiques aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. Le but est d’aboutir à un accord mondial, pour limiter le réchauffement mondial en deçà de 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle. La température moyenne mondiale a déjà augmentée de 0,85°C entre 1880 et 2012, et l’année 2014 est l’année la plus chaude enregistrée depuis lors (vidéo ci-dessous). Dans son dernier rapport, le GIEC estime que l’objectif « 2°C » ne pourra être atteint que si l’on suit les trajectoires du scénario le plus ambitieux. Encore une fois, le GIEC affirme que le réchauffement climatique, suivant un rythme jamais vu par le passé, est lié aux activités humaines (exploitation d’énergies fossiles entre autre). Pour savoir le temps qu’il fera chez vous en 2100, vous pouvez consulter l’application proposée par Science et Vie ici.


Vidéo publiée à l’adresse suivante.

  • La Coalition Climat 21, regroupe plus de 130 organisations et mouvementsCoalition climat 21. Elle s’est constituée en partant du constat que les gouvernements ont échoué à s’entendre sur un accord à la hauteur des défis de la crise climatique. Elle organisera une marche pour le climat à Paris le 28 et 29 novembre 2015.
    La déclaration fondatrice de la Coalition Climat 21 définit ses objectifs : « Agir pour que le monde prenne conscience des risques vitaux du réchauffement global et se saisisse de l’importance des enjeux climatiques au regard des exigences de justice sociale, de transition écologique et de solidarité internationale. Nous voulons contribuer à la création d’un rapport de force favorable à une action climatique ambitieuse et juste, et à la transformation durable de toutes les politiques publiques afférentes ».
  • Les Alternatiba sont des Villages des alternatives face au changement climatique et à la crise énergétique. Ils sont organisés dans différentes villes françaises par des citoyens, indépendamment des partis politiques et des pouvoirs publics. Le premier village Alternatiba à Bayonne en 2013 a rassemblé 12000 personnes. Leurs objectifs sont de « Diffuser le message de l’urgence climatique, sensibiliser le grand public et les élus […], combattre l’effet possible de sidération, le sentiment d’impuissance et donc la démobilisation que peuvent provoquer la gravité et l’importance du défi climatique, en montrant que les solutions existent et qu’elles sont à notre portée, créatrices d’emploi, porteuses d’un monde plus humain, convivial et solidaire, puis appeler à mettre en route sans plus attendre la transition sociale, énergétique et écologique » (extrait de la charte Alternatiba). La liste des villages des alternatives est disponible ici.

     

Festival le temps des communs

Le temps des communsLe temps des communs est un festival de 15 jours, 5 au 18 octobre 2015, dédié aux (biens) communs dans toute la francophonie. Des centaines d’initiatives pour faire connaître, et grandir les communs. Pour imaginer ensemble un monde dans lequel le partage des ressources serait au cœur du projet collectif. Et le faire vivre dès aujourd’hui.

Le programme du festival le temps des communs est par ici. On y trouve notamment la visite de la ligne de défibrage de chanvre d’Eco-Pertica, ainsi que l’exposition « le chanvre décortiqué », le samedi 10 octobre prochain, à Moulicent (voir notre agenda pour plus de détails). Cette visite est également associée à la semaine des écomatériaux organisée par l’Association Régionale de Promotion de l’Eco-construction et la quinzaine de l’innovation en Région Basse-Normandie.

L’occasion pour les néophytes de découvrir la filière chanvre?